Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Petit scarabée s'éveille...

Petit scarabée s'éveille...

... au pays des hommes libres : réflexions et travail en Thaïlande

Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !

Lundi 9 février 2015 à Dimanche 15 février 2015

On continue à disposer à disposer juste les sacs de compost dans les deux dernières serres, sans les ouvrir.

En effet, Cho et Jongsun prévoient d'aller le 11 et le 12 voir leurs parents pour Seollal en avance, afin d'éviter les bouchons qui arriveront (Seollal sera officiellement du 18 au 20 février, en même temps que le nouvel an chinois).

Pour tester leur GPS, ils décident de m'emmener manger des pâtes à la carbonara dans un restaurant un peu spécial : en effet, le chef a auparavant travaillé dans un grand hôtel 5 étoiles avant de décider de s'installer dans un trou perdu...^^

J'ai donc pu manger des pâtes, youhouuuu !

En revanche, Cho et Jongsun ont mangé des udon...T-T mais pourquoi ils m'ont emmené là pour manger ça, je comprends pas....^^

Salade pour moi, kimchi et pickles pour les udon

Salade pour moi, kimchi et pickles pour les udon

Avis perso : pas assez de viande et ... de la béchamel ? Enfin, c'était bon.

Avis perso : pas assez de viande et ... de la béchamel ? Enfin, c'était bon.

Le lendemain, départ donc pour Séoul ! 

Pendant qu'ils vont voir leurs parents, je me rends dans un petit café à thème en attendant une amie : le Plane Café ! La déco est sympa, pas très sophistiquée, avec les moyens du bord, mais je retrouve les fameuses couvrertures violettes de Korean Air que j'avais voulu piquer....^^

Les informations que j'avais sur ce café disaient qu'il mettait aussi à disposition des guides de voyage en ANGLAIS, mais rien de tout ça... apparemment, ils sont indisponibles pour le moment, me dit l'adorable gérant, et réussit tout de même à dénicher un guide de la Corée en anglais. Je planifie donc mon petit tour de la Corée et patiente tranquillement dans le café vide avec un délicieux smoothie banane chocolat (aaah les petits plaisirs de la vie !). J'ai même droit à une tasse de pop corn délicieux en guide de service (le "service" en coréen est un petit cadeau qu'on fait au client pour l'inciter à revenir) puisque je discute un peu avec le gérant, qui doit se sentir un peu en manque de compagnie. 

On discute un peu de nourriture française, de nourriture coréenne, de plats faciles à faire pour son café, etc...

Mon amie française me rejoint, et il est vers 17h30, l'heure de diner pour les coréens. Pendant que le gérant se fait à manger, je discute tranquillement avec mon amie. Et là, soudainement, le gérant apporte à notre table une assiette de riz avec escalope de dinde au champignons, crème et mozzarella. AVEC DES HERBES (concept inexistant dans la cuisine coréenne). Je suis aux anges et mon amie aussi : ce n'est pas de la nourriture qu'on trouve facilement et c'était vraiment bien cuisiné ! En plus, cela m'évite de dépenser le peu d'argent que j'avais prévu pour mon diner le soir....^^

Avant de partir, on discute encore un peu avec le gérant et on le conseille : on lui a offert un set de petits pots de moutarde de Dijon... aaaah, quelle chance !^^

Les photos en dessous !

Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
"Welcome" est écrit sur mon smoothie ^^ J'ai voulu le payer un peu pour le plat en achetant un verre de jus de pomme.
"Welcome" est écrit sur mon smoothie ^^ J'ai voulu le payer un peu pour le plat en achetant un verre de jus de pomme.
"Welcome" est écrit sur mon smoothie ^^ J'ai voulu le payer un peu pour le plat en achetant un verre de jus de pomme.

"Welcome" est écrit sur mon smoothie ^^ J'ai voulu le payer un peu pour le plat en achetant un verre de jus de pomme.

Le soir même, j'avais rassuré mes hôtes fermiers en leur disant que j'allais tout simplement passer la nuit dans un jimjilbang. Un bain public un peu spécial d'ailleurs, et où je n'aurais pas pu y aller en trainant ma valise. 

Situé à Sinchon, le bain public se trouve au bord d'une fôret et selon les photos, cela devait être bien beau ! Malheureusement en hiver, impossible d'y accéder...

Composé de 5 étages, il y a 2 espaces mixtes pour dormir, un restaurant, un snack bar, un sauna de sel et un sauna de charbon. Aux bains, une énorme baignoire pour le bain froid et trois petites baignoires d'une ou deux personnes à 46 degrée.... Déçue, je vais directement me coucher dans le petit espace réservé aux femmes. L'avantage de ce jimjilbang réside dans sa localisation un peu recluse (il faut prendre un bus à partir de Sinchon) et il y a donc très peu de personnes. En plus, on part quand on veut, c'est sur du 24 heures (l'autre jimjilbang où je vais d'habitude impose de rester 12 heures, il faut donc calculer quand il faut partir sinon on paie un supplément par heure). 

 

Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !

Après m'être levée de bonne heure et pris un petit déjeuner dégueulasse au café Coffee Bean (n'y allez pas !), je rejoins Cho et Jongsun pour une petite visite d'Incheon, la ville natale de Cho !

On visite donc le Chinatown, rempli de bâtiments d'un rouge bien coloré (en contraste avec le rouge bordeau de Paris... plus classique ?^^) et où on se promène le long des murs peints, racontant l'histoire bien connue des Trois royaumes et dans le parc commémorant la guerre entre le Japon et la Corée. 

Très connu pour tous vendre des jajangmyeons (nouille sauce noire), Cho m'a déconseillé d'aller dans les restaurants du Chinatown : tous mauvais selon lui...^^

Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !

Nous sommes ensuite allés au marché très connu (apparemment selon Cho^^) de Sinpo, où Cho voulait nous faire goûter, à moi et Jongsun, les spécialités d'Incheon : le poulet frit épicé et les mandus (raviolis coréens). 

Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Trèèèèèès épicé !><

Trèèèèèès épicé !><

Retenez le nom du restau !

Retenez le nom du restau !

Le pain coréen...

Le pain coréen...

Raviolis dééééélicieux !><
Raviolis dééééélicieux !><

Raviolis dééééélicieux !><

Nous nous sommes ensuite rendus sur l'ile de Wolmido où se trouve le musée d'immigration (sur l'office de tourisme coréen en français). J'avais exprimé le désir d'y aller, nous y sommes donc allés. Je m"attendais à ce que j'avais vu en France, c'est à dire en apprendre plus sur les personnes qui ont pu décider de venir vivre en Corée - et Jongsun avait les mêmes attentes que moi - et on découvre le contraire : en effet, ce musée parle de l'immigration plus ou moins forcée des Coréens à travers le monde ! Quelle étrange opposition entre nos deux visions de ce que peut être un "Musée de l'immigration". 

J'en suis restée tellement surprise que je n'ai pas pensé à prendre de photos... désolée...

Mais ce musée est vraiment très intéressant, en plus d'avoir à peu près la moitié des infos écrites en anglais, j'ai vraiment pu apprendre des choses dans ce musée ! 

Ce qui est en lien avec ce que je fais actuellement, et qui a pu toucher Cho surtout, c'est que la grande majorité des Coréens qui sont partis ailleurs dans d'autres pays étaient.... des fermiers ! Lors des diverses crises que le monde a pu traverser - guerre, krach économique - Hawai, le Mexique, Cuba, a eu un énorme besoin de main d'oeuvre dans les champs et les Coréens ont répondu à ce besoin... 

A la fin, le musée a mis à disposition les chiffres des coréens qui vivent à travers le monde entier (allez savoir comment ils ont fait pour les énumérer) et c'est assez impressionnant à voir...

Bref, une très bonne visite !

Après avoir relu ce panneau, je me rends qu'il indique bien musée de l'émigration... c'est pas ce que dit l'office du tourisme...

Après avoir relu ce panneau, je me rends qu'il indique bien musée de l'émigration... c'est pas ce que dit l'office du tourisme...

Pour la petit histoire, en partant, alors que Cho regardait les brochures du musée, la dame de l'accueil s'approche vers moi et me dit : 

" Ah, les guides en japonais sont ici."

- Ah non, désolée, moi je suis française !^^

- Oh, pardon, je pensais que vous étiez japonaise !

Cho : "Elle est française mais ses parents sont des chinois qui ont immigré en France. "

Elle : "Oh pardon, est ce que je l'ai blessée ?" (parce que je m'apprêtais à partir)

Moi : "Non, je vais bien."^^

J'ai ensuite dit à Cho qu'il aurait dû attendre la réaction de la dame en apprenant que j'étais française avant de dire que mes parents sont chinois, c'est plus marrant comme ça...^^

Mais c'est bien la première à s'inquiéter de savoir si cela peut me blesser, donc j'apprécie ce qu'elle a dit. 

 

Après un dernier petit tour des environs (on est près de la mer !), on décide de rentrer vite - vu qu'il fait très froid - et en arrivant enfin à destination, que vois-je ? LE JAMBON A ETE LIVRE !

Oui, je sais plus si j'en ai parlé dans mon article précédent, mais avec l'aide de Jongsun, j'ai commandé du jambon à la personne que j'avais rencontrée à la Slow Food Week. 

Nous avons donc acheté du pain avec lequel nous avons fait des sandwiches au jambon et à la fameuse sauce moutarde qui tue sa m...!! Bref, un régal.

Les trois sachets correspondent à trois parties différentes du cochon, mais les 3 sont du jambon.
Les trois sachets correspondent à trois parties différentes du cochon, mais les 3 sont du jambon.
Les trois sachets correspondent à trois parties différentes du cochon, mais les 3 sont du jambon.

Les trois sachets correspondent à trois parties différentes du cochon, mais les 3 sont du jambon.

De retour au travail, Cho a utilisé une machine pour faire les lignes de terre surélevées dans la première serre (bon la serre n°4). Après cela, je mets bien à plat la terre avec un outil pour qu'on puisse ensuite poser du plastique par dessus. Le plastique est ensuite maintenu à terre en mettant de la terre sur les côtés. Voici ce que ça donne :

C'est du bon travail, hein ?^^

C'est du bon travail, hein ?^^

J'ai demandé pourquoi on devait poser du plastique sur la terre. Pour deux raisons :

1 - A cause des mauvaises herbes qui sont vraiment très chiantes et qui poussent à une vitesse affolante, surtout en été ou dans la saison des pluies. 

2 - Pour préserver l'eau, l'humidité et la chaleur. Les pommes de terre - c'est ce qu'on va planter - ont facilement froid et ont donc besoin d'être préservées dans la chaleur. 

 

Le lendemain MATIN (je précise, c'est important), Cho utilise une sorte de grosse pince qui permet de faire des trous à travers le plastique et la terre et qui me permet donc de déposer à l'intérieur du trou la future graine de pomme de terre (qui est une pomme de terre elle-même sur le point de germer). Comme une machine humaine, Cho fait le trou et moi je dépose (j'ai un seau rempli de graines avec moi). Le travail se fait vite et nous faisons juste 5 lignes de terre sur 6. Après cela, il faut recouvrir les trous de terre (les pommes de terre ont froid, me dit Cho !), et nous faisons ce travail tous les trois. Ensuite, en installant des arcs de cercles métalliques au dessus des lignes de terre, on installe un autre plastique (transparent) pour recouvrir les plants, comme une tente. Pour maintenir encore plus la chaleur.

Voici ce que ça donne : 

Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !

Nous avons accompli ce travail en une matinée, et lorsque je demande ce que nous allons faire l'après-midi, Jongsun et Cho me répondent que la journée de travail était destinée à planter les pommes de terre et que maintenant que c'est terminé, l'après-midi est libre. 

Hein ? Comment est-ce possible ? 

Cho s'exclame avec un air ébahi que les français sont décidément de très bon workers/wwoofers ! (il en a eu 2 autres avant moi). Apparemment, le travail que j'ai effectué ce matin, la plupart des wwoofers l'auraient effectué en une journée entière ! Je suis stupéfaite - vu que c'est vraiment du travail facile et pas compliqué - et Cho finit par m'expliquer que dans le cas des wwoofers coréens, comme ils passent leur temps à étudier, ils n'ont aucune force physique, du moins tant qu'ils ne sont pas allés à l'armée. Je m'étonne et leur demande s'ils n'ont pas cours d'EPS à l'école et ils m'expliquent que oui, mais que le cours est souvent annulé pour pouvoir étudier une autre matière à la place. Donc c'est raté si je veux me chercher un petit-ami coréen....^^

 

L'après-midi est donc consacré à une visite de la ville de Junsu, célèbre pour ses pommes et ses vaches apparemment !

Nous nous rendons dans deux temples commémorant le sacrifice d'une femme, Non Gae, qui après que son mari se soit suicidé après avoir perdu 2 batailles contre les japonais, se déguise pour approcher le général japonais ennemi et finit par l'enlacer et se jeter avec lui du haut d'une falaise dans un lac, se tuant du même coup. 

J'adore la traduction anglaise : quand nous sommes allés dans le premier temple, il était écrit en anglais : "She drowned herself hugging general...". Donc... ils étaient amants ou quoi ? Y a pas écrit que c'est son ennemi.... Suicide amoureux ? C'est pas clair tout ça ! C'est dans le deuxième temple, mieux expliqué, que j'ai compris. Mais Cho s'est bien marré à ma méprise...^^

Voici les photos !

Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !
Semaine 3 - Pommes de terre... et jambon !

Nous avons aussi visité 2 endroits différents : 

- un ranch qui permet de monter sur des chevaux moyennant finances

- un autre ranch qui permet à des étalons très chers de "monter" des juments (10 minutes pour s'accoupler en gros), et les chevaux y sont vraiment magnifiques !

Je n'ai pas pu prendre de photos, mon appareil a fait des siennes. 

 

Ce soir là, après avoir joué ensemble au Go Stop tous les soirs - et que je perdais à chaque fois - le soir précédent, j'avais gagné 2 fois de suite. Jong Sun a donc décidé de m'apprendre un autre jeu : le Yut Nori, joué pendant Seollal. Les règles du jeu sont vraiment très simples, un peu comme un jeu de l'oie en fait. Mais bon, j'ai perdu...

Nous avons donc décidé de jouer à nouveau au Go Stop (bon, J'AI décidé...T-T), et alors que Jongsun avait déjà gagné 1 fois, Cho a voulu voir mes progrès et a imposé sa petite règle : le gagnant a le droit de taper au poignet les perdants !

Jongsun a gagné la 1ère fois et a dû me taper au poignet, ce qui l'a bien fait rire ("je n'avais jamais frappé de wwoofer avant, c'est la première fois !"^^). 

Et qui a gagné la fois suivante ? C'est bibi !^^

Et je les ai donc tous les deux tapés. Mais ils m'ont reproché de pas savoir taper, il faut faire un bruit assez caractéristique... Comment aurais-je pu m'entrainer à ce genre de chose ??^^

 

Depuis l'arrivée du jambon, je n'ai cessé de cuisiner divers petits plats à mes hôtes : 

Pommes de terre sautées aux oignons et jambon...^^

Pommes de terre sautées aux oignons et jambon...^^

Risotto jambon oignons carottes^^

Risotto jambon oignons carottes^^

Le dimanche midi, Jongsun recevait pour manger sa soeur Misun, sa fille, une amie et ses 2 cousines. Ce déjeuner était l'apocalypse de mes compétences en cuisine : j'ai donc cuisiné pour 8 personnes des pâtes à la carbonara à ma façon (avec les moyens du bord quoi) et un gâteau au chocolat au micro-ondes. 

Elles ont bien mangé et mon cake au choco a eu bien du succès : elles ont toutes demandé la recette !^^

 

Ma part

Ma part

La tablée

La tablée

Nous avons bien discuté et bien mangés et vers 17h, elles sont parties. Alors que Jongsun et moi pensions nous reposer - je ne sais pourquoi mais ça fatigue de cuisiner et de rester assise à écouter les gens parler - d'autres invités sont arrivés à l'improviste !

En effet, un couple de Séoul vivant dans les environs cherche à s'installer plus près de... ben plus près quoi, et voulait donc rencontrer Cho et Jongsun, qui vivaient autrefois à Séoul et vivent dans le coin depuis environ 10 ans. 

C'est là que ça devient intéressant : le petit village où se situe la maison et la ferme de mes hôtes contient environ 7 ou 8 maisons, tous étant des fermiers retraités. Et dans les villages de montagnes aux alentours, ce ne sont que des villages fermiers. Cho m'a donc expliqué qu'il serait difficile, au niveau relationnel, pour un couple non fermier de s'installer dans un village fermier. Non seulement il y aurait le gap générationnel avec les personnes âgées, mais il y aurait aussi le manque de points communs qui ne permet pas d'entretenir de bonnes relations - les fermiers s'entraidant tous d'une certaine façon. Il m'a dit qu'il avait donc conseillé à ce couple d'envisager soit de devenir fermier, soit de chercher un autre endroit. 

Comme je l'avais constaté auparavant, devenir fermier implique un certain réseau de relations qu'il faut maintenir, en plus d'une certaine solidarité. 

 

C'était ma dernière soirée : nous étions tellement gavés que nous avons mangé des ramyeons ! ^^

J'ai fait le tri de mes affaires, je leur ai laissé un morceau de jambon et le matin suivant, ils m'ont tous les deux accompagné au bus. Je suis ainsi retournée sur Séoul. Mais il est déjà prévu que je retourne dans cette ferme fin juin ! J'ai tellement entendu parler de leur autre wwoofeuse française qu'il faut que je la rencontre en personne : nous travaillerons donc ensemble dans cette ferme, où je serais très heureuse de retourner. ^^

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article