Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Petit scarabée s'éveille...

Petit scarabée s'éveille...

... au pays des hommes libres : réflexions et travail en Thaïlande

Semaine 2 - De la terre... jusqu'au cou !

Après une 1ère semaine difficile à creuser à la pelle la terre, Cho décide finalement d'utiliser une machine qu'il doit louer, ainsi que son utilisateur.

Jong Sun et moi sommes soulagées de ne plus devoir creuser la terre : une seule serre nous a pris une semaine, alors imaginer faire les 3 autres serres était au dessus de nos forces !

Une fois cela fait, et les nouveaux tuyaux d'eau installés, il a fallu de nouveau manier la pelle pour combler les trous ! Heureusement, ce n'était pas bien difficile, surtout que les gros cailloux qui donnaient tant de mal avaient été retirés grâce à la machine. Cela nous a tout de même pris 2 jours pour 2 serres.

Que faisons nous après ?

On répand du compost !

Cho et Jong Sun utilisent 3 types de compost bio qu'ils achètent :

- de la merde de vache/boeuf (y a pas de différence en coréen, alors je ne sais pas lequel des deux exactement) : il faut savoir qu'on ne pas pas utiliser ce caca de manière immédiate, il faut le laisser fermenter/mariner/puer pendant un an avant de pouvoir l'utiliser. Celui que nous utilisons a été acheté 3 ans auparavant et a donc largement eu le temps de fermenter et donc de devenir meilleur ;

- des coquilles d'huitres ;

- des haricots agglomérés.

Semaine 2 - De la terre... jusqu'au cou !
Semaine 2 - De la terre... jusqu'au cou !

On les répand dans l'ordre dans lesquels je les ai présentés. On ajoute à cela le fameux compost de feuilles de montagne qu'on va chercher nous-mêmes, de nos petites mains, et c'est prêt !

Laissez moi vous dire qu'au début, on ne sent pas franchement que c'est de la merde, mais après une journée passée dans la chaleur de la serre, oui, ça pue bien !^^

Nous avons ainsi réussi à "composteré 2 serres de cette manière, il nous reste à faire 2 autres serres. Après cela, Cho utilise une autre machine qui retourne la terre de manière à ce que le compost se retrouve bien dans la terre et non au dessus. 

 

Quand on avait la flemme ou qu'il faisait trop froid, Jong Sun et moi avons aussi fait de l'épluchage de légumes (?) séchés. A vrai dire, on ne les mange pas : Jong Sun les utilise comme éponges naturelles pour faire la vaisselle ou autre ! Apparemment les coréens les utilisaient bien avant l'apparition de la bonne vieille éponge de cuisine qu'on connait. Ben laissez moi vous dire que ça marche du tonnerre et que ça enlève bien les restes de nourriture ! Elle m'a aussi dit qu'on pouvait l'utiliser en tant que fleur de douche mais qu'elle n'a pour l'instant encore jamais osé... c'est que c'est un peu rêche, ce truc....^^

Semaine 2 - De la terre... jusqu'au cou !
Semaine 2 - De la terre... jusqu'au cou !

J'ai aussi eu l'occasion de faire du kimchi rapide !

Pour la 1ère fois de sa vie, un des kimchis préparés par Jong Sun a mal tourné et avait vraiment un goût détestable : ça l'a tellement blessée dans son orgueil (vu qu'il est bon, organique et qu'elle ne l'a jamais raté) qu'elle n'a plus ouvert la bouche pendant le diner. Cho et moi, on était inquiets, je peux vous le dire !

Toujours est il que le lendemain matin, on a décidé de faire un type de kimchi rapide, qui n'est pas aussi long que le kimchi traditionnel. 

Tout d'abord, on utilise le chou de la ferme. Une fois chaque feuille retirée (au contraire du kimchi traditionnel où on garde les feuilles ensemble), on les nettoie bien une à une et on répand du gros sel pour les faire suer. On prépare à côté l'assaisonnement composé de radis râpé, de carottes, d'oignons, de pommes (pour donner un goût un peu sucré) et d'ail. Plein d'ails....

On mixe le tout et on ajoute le gochujang en poudre, les petits poissons fermentés et une sauce soja spéciale. J'ai moi-même mélangé tout ça à la main. Après cela, on mélange le tout avec les feuilles (rincées au préalable de leur sel) et c'est prêt à manger !

Tadaa ! Jong Sun ajoute des graines de sésame pour la déco.

Tadaa ! Jong Sun ajoute des graines de sésame pour la déco.

J'ai aussi eu l'occasion de tenter d'autres recettes au micro-ondes ! 

J'ai de ces envies de patisseries après 3 mois sans en manger !

Cookies bizarres et crumble !
Cookies bizarres et crumble !
Cookies bizarres et crumble !
Cookies bizarres et crumble !

Cookies bizarres et crumble !

J'ai aussi très bien mangé pendant cette semaine :

Nouilles de sarrasin, pizza, thé...
Nouilles de sarrasin, pizza, thé...
Nouilles de sarrasin, pizza, thé...

Nouilles de sarrasin, pizza, thé...

La vie à la ferme n'est pas morne, toute une activité sociale peut se dérouler, malgré l'inconvénient de devoir se déplacer en voiture pour faire de 30 minutes à 2 heures de route ! 

Mon vendredi, je l'ai passé chez la soeur de Jong Sun, Mi Sun, où nous avons bien diné (tellement que j'en ai oublié de prendre des photos). 

Samedi midi, nous sommes allés voir des amis fermiers qui font pousser des pommes bio (celles que je mange à chaque petit déjeuner). 

Le samedi soir, un ami de Cho annonce qu'il est allé à la mer et qu'il a ramené du poisson bien frais, on est donc allés diner chez des amis où nous nous sommes nourris de sashimis et de fruits de mer : un peu difficile à avaler vu le festin qu'on avait eu le midi même !

Et enfin le dimanche soir, Jong Sun et Cho recevaient dans la maison un couple et leurs 4 filles : j'ai donc aidé en cuisine à préparer mon mapo tofu et un gâteau au choco au mircro-ondes. 

Je n'ai fait que manger durant ces 3 jours mais j'étais épuisée !^^

Dans l'ordre : photo 1 et 2 : le repas dans la ferme aux pommes + dessert. Photo 3 et 4 : le diner avec les 4 filles
Dans l'ordre : photo 1 et 2 : le repas dans la ferme aux pommes + dessert. Photo 3 et 4 : le diner avec les 4 filles
Dans l'ordre : photo 1 et 2 : le repas dans la ferme aux pommes + dessert. Photo 3 et 4 : le diner avec les 4 filles
Dans l'ordre : photo 1 et 2 : le repas dans la ferme aux pommes + dessert. Photo 3 et 4 : le diner avec les 4 filles

Dans l'ordre : photo 1 et 2 : le repas dans la ferme aux pommes + dessert. Photo 3 et 4 : le diner avec les 4 filles

Et enfin, j'ai été initié au jeu du Go Stop !

Eh oui, ce fameux jeu qu'on peut voir dans les dramas coréens !

Pour ceux qui ne savent pas, c'est un petit jeu de cartes qui fait à peine la paume de ma main et qui est venu du Japon. Les cartes sont composées de 12 familles qui représentent les 12 mois de l'année. Une famille = 4 cartes. Il y a donc 48 cartes. 

Dans une famille, une image de fleur est dessinée sur chaque carte de la famille (le sakura par exemple en mars). 

Le but du jeu est de faire correspondre ces cartes par leur famille et par paire. Il se joue apparemment soir à deux, soit à 3 personnes. 

Selon certaines combinaisons qu'il faut apprendre, on obtient un certain nombre de points pendant que l'on joue et le premier joueur à atteindre le nombre de points requis selon la règle du jeu (3 si on est 3 personnes, 7 points si on est 2 personnes), on peut soit décider de continuer malgré tout la partie (donc GO) soit d'arrêter la partie (donc STOP). 

Il faut savoir aussi qu'à la base, c'est un jeu où on mise de l'argent, donc décider de continuer peut impliquer de doubler ses gains... ou de les perdre. 

Pour l'instant, je n'ai réussi à gagner que 2 ou 3 fois contre Jong Sun, et pourtant je joue avec elle 3 parties chaque soir ! ><

 

Voici mes combinaisons gagnantes ! Quand est-ce que je saurais maitriser ce jeu ?

A la semaine pro !^^

Le jeu de cartes

Le jeu de cartes

Au milieu, il est très difficile d'avoir autant de ce type de cartes !

Au milieu, il est très difficile d'avoir autant de ce type de cartes !

Il est très difficile d'avoir les 5 rois dans son jeu !^^

Il est très difficile d'avoir les 5 rois dans son jeu !^^

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article