Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Petit scarabée s'éveille...

Petit scarabée s'éveille...

... au pays des hommes libres : réflexions et travail en Thaïlande

La quête du téléphone portable

Après avoir eu affaire à un dealer un peu louche pour acheter mon premier portable, puis après me l'être fait volé en plein Séoul, il était temps que j'achète un nouveau téléphone. Cela devenait urgent, que ce soit pour contacter les fermes ou pour contacter les rares amis que j'ai à Séoul.

Je me décide donc à l'acheter à la régulière, dans un magasin, en espérant obtenir une garantie contre le vol.

Je me présente donc à l'agence Olleh de Hongdae pour 2 raisons : parce qu'il ont quelqu'un qui peut parler anglais, et aussi parce qu'on m'avait dit que je pourrais récupérer mon ancien numéro avec les sous qui étaient dessus (c'est le système de carte prépayée, un peu comme les mobicartes en France).

Lorsque j'arrive, ils ont la gentillesse de garder ma petite valise au comptoir pour que je monte à l'étage parler à une conseillère. La dame me dit qu'il m'est impossible d'acheter un téléphone sans faire un contrat de 2 ans, même avec le système de carte prépayée (parce que dans ce cas, il me faut amener un portable de moi-même et je tiens à préciser que même si j'avais ramené le mien, il n'aurait probablement pas marché en Corée parce que leurs portables n'utilisent pas les mêmes ondes, c'est compliqué ! ><).

Elle me conseille donc d'aller à Samsun qui se trouve à un pâté de maisons, de l'autre côté de la rue. J'y vais donc (ils me gardent ma valise) et ils sont obligés d'appeler le seul mec qui parle anglais dans ce foutu batiment en verre de 3 étages ! Il me dit ensuite que le téléphone de base, celui à clapet et pas du tout smartphone ou autre....est à 287 000 wons, soit environ 212 €. Je me dis qu'il déconne, haha, mais non. Ce qui me fait encore plus croire qu'ils ont fumé, c'est que le samsung Galaxy S4 Mini, un smartphone donc proche de la dernière génération, est à 350 000 wons, soit environ 260 €. Là, je crois rêver. Je me dis que je n'ai pas le choix, je me décide pour ce dernier modèle, vendu le jour même à 300 000 wons (220 €) et je dis au mec que je dois aller retirer de l'argent. Je trouve une première banque : elle n'accepte pas les cartes de crédit étrangères. Je vais dans une deuxième banque : elle accepte les cartes étrangères mais me refuse de retirer de l'argent, soit disant parce que j'ai déjà retiré, ce qui est faut.

Je retourne donc en boutique et je leur demande s'ils acceptent les cartes bancaires étrangères : oui. Ouf ! Il me montre le portable en question, il l'a changé pour un Samsung Galaxy Core, moins cher, à 249 000 wons (soit 185 €) et je paie avec ma carte. D'ailleurs, ce qui est marrant, c'est qu'il faut signer pour payer avec la carte en Corée, pas besoin de code. Donc plus facile de se faire piquer son fric si on perd sa carte bancaire, moi je dis....

J'ai enfin entre les mains un portable ! Je demande s'il a bien une garantie : il me dit oui. Je lui demande ce qui se passe en cas de vol : il me dit que ce n'est pas Samsung qui s'en occupe mais la compagnie de téléphone qui s'en occupe. Hein ? Je lui explique qu'en France, la garantie permet à celui qui se fait voler d'avoir en échange un nouveau téléphone. Il me dit que ça n'existe pas en Corée.

Je retourne donc à Olleh. La manager (seule personne qui parle en anglais) m'explique que oui, je peux récupérer mon ancien numéro et les sous qui étaient dessus (et qui me permettaient de durer pour le reste de l'année). Alléluia ! Enfin, quelque chose qui marche. Sauf qu'elle m'explique que ce modèle est particulier et qu'il est bloqué : je ne peux pas l'utiliser, donc passer des appels ou autre, sans appeler quelqu'un chez Samsung pour le débloquer. Elle appelle Samsung. Personne. Elle me dit que ça ira plus vite si je vais chez eux, vu que c'est tout près. J'en oublie de demander pour l'assurance en cas de vol et me mets en route.

Je retourne donc à Samsung (les mecs de Olleh deviennent dingues à force de me voir aller et revenir sans reprendre ma valise) et je leur demande de débloquer mon téléphone (la dame de Olleh m'a laissé un mot écrit en coréen, je sais pas dire ça, moi). La petite dame me dit qu'au bout d'une heure, ça va se débloquer. Tout seul. Oui.....? Elle me dit que si ça n'est pas débloqué au bout d'une heure, je n'ai qu'à retourner chez Olleh et appeler le numéro de téléphone sur la carte de visite qu'elle me donne.

Je déjeune avec un ami, puis je réessaie d'appeler. Toujours pas possible.

Je retourne à Olleh, les mecs ne disent plus rien, ils savent que je laisse ma valise, je retourne voir la manager qui appelle finalement Samsung, qui décroche. Elle raccroche au bout d'une seconde et me dit : c'est fait. Quoi ? Un appel et c'est débloqué ? Pourquoi on m'a fait attendre une heure ?

J'ai commencé mes péripéties vers 10h15 du matin. Mon téléphone marche enfin vers 14h15 de l'après-midi. Oh et quand j'ai parlé d'assurance pour le vol, elle m'a expliqué plus en détail : pour tout ce qui est problème technique avec le téléphone, cassé ou autre, je vais voir Samsung. Mais si je veux avoir une assurance en cas de vol, je dois faire appel à la compagnie de téléphone LIEE au téléphone portable. Or Samsung est lié à une autre compagnie. Et si j'avais acheté le portable chez Olleh, j'aurais donc pu souscrire à une assurance chez eux. Mais là, je ne peux pas.

MAIS QU'AI JE DONC FAIT DANS MA VIE PRECEDENTE POUR AVOIR UN SI MAUVAIS KARMA ???

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article