Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Petit scarabée s'éveille...

Petit scarabée s'éveille...

... au pays des hommes libres : réflexions et travail en Thaïlande

La Corée du Sud, bilan 1 an après

Bonjour les amis !

Après mon retour de Corée, j'avais totalement oublié d'écrire la fin de mon voyage - mettez ça sur le compte du choc du retour et non sur ma flemmardise - et de ce que je m'en rappelle, c'était des adieux larmoyants avec la famille Ariland, une dernière semaine dans la capitale à faire la course aux souvenirs et à essayer de tout faire rentrer dans ma valise, lourde de 32kg !

Au retour, ce fut le retour des habitudes, le métro, la famille, la nourriture chinoise, le fromage, le pain, LE FROMAGE, LE CHOCOLAT ET LES.... mais ne nous attardons pas là dessus. Une petite mélancolie me trottait dans le coeur et l'administration française ne m'aidait pas !

Il se trouve qu'à mon retour, j'appris qu'il fallait attendre 3 mois avant de pouvoir reprendre ses droits à la sécurité sociale ! Et bien sûr sans sécu, on peut pas chercher un travail ! Et mince ! Bon ce petit temps m'a servi à bien me reposer et me ressourcer (beurp !) mais je m'en serais bien passée !

Bref, après bien des péripéties et moults petits boulots dont je ne parlerai pas, j'ai réussi à accumuler suffisamment d'argent pour pouvoir... refaire un nouveau PVT ! Eh oui, la fièvre des vacan-... des voyages organi-... de la bouffe gratui-... du bénévolat fermier s'était éveillée en moi ! 

Voyez vous, une fois qu'on n'est plus à l'intérieur même du voyage et qu'on retourne à notre réalité morne et sans surprises, on commence un peu à idéaliser nos souvenirs ! Envolée la fatigue harassante du travail de ferme, envolés les soucis de trouver un endroit où aller ensuite, le stress des recherches non concluantes, envolés en éclats les conflits et les tensions qu'on a pu supporter en ferme ! Soudainement, tout était super, tout était beau, tout s'était super bien passé ! Alors pourquoi on recommencerait pas, se dit le voyageur amnésique ?

Et c'est là que le destin se mit en marche. Ou les relations, c'est la même chose. 

Mon ami N., thaïlandais de son état, et que j'avais rencontré pendant mes études en FLE (Français Langue Etrangère), m'a soudainement contacté. La fac en Thailande où il travaille avait un besoin urgent d'un nouveau professeur de FLE, car l'actuel professeur n'était malheureusement pas compétent. Moi, sans réfléchir, et embourbée dans le rêve vendu que mon ami m'avait brossé du poste (appartement recherché par la faculté + versement d'une allocation servant à payer le logement + petite ville de province pas chère à 1h de route de la capitale + 15 heures de cours par semaine + université publique nationale + première expérience enfin dans le domaine), oui, j'ai donné mon CV sur un coup de tête. Mais tout le monde aurait fait pareil, non ?^^

Et me voici, en train d'écrire depuis mon petit studio dans la petite ville de Bangsaen, dans la région de Chonburi. 

 

A suivre !

 

 

Bon j'ai pas de photo donc celle-ci sert de teaser... Ta-da !

Bon j'ai pas de photo donc celle-ci sert de teaser... Ta-da !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article