Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Petit scarabée s'éveille...

Petit scarabée s'éveille...

... au pays des hommes libres : réflexions et travail en Thaïlande

2ème jour de péripétie : je n'arrive pas à voir le bout du chemin !

Dimanche 12 février 2017

 

Le matin, je me réveille en sursaut à cause des grands vents qui secouent les portes de mon appartement ! Les bruits ressemblent énormément à une tempête et je constate que l'électricité ne fonctionne plus du tout dans l'immeuble (car mon interrupteur de compteur est toujours activé) alors je commence à m'inquiéter et à me demander où est ce que j'ai atterri ! En parlant à d'autres personnes, j'appris plus tard que c'était normal d'avoir ça tous les matins. Ah oui ? Bon ben j'ai un réveil naturel alors ! 

Chapitre 1 - La visite médicale

Afin de pouvoir signer le contrat avec l'université, je dois faire une visite médicale, obligatoire selon la loi thaïlandaise. Pour cela, mon ami N. m'a arrangé un guide : une des étudiantes de FLE, Y. Elle arrive toute mignonne dans sa superbe voiture noire, et elle me frappe avec ses lentilles de couleur bleues contrastant avec ses bagues aux dents. Je me sens vieille tout d'un coup !

Nous nous rendons à l'hôpital de l'université, et c'est Y. qui se charge de faire toutes les démarches en thaïlandais. Elle me guide d'une endroit à l'autre pour me faire passer les divers examens. J'essayais au début de parler avec elle un peu en anglais mais après avoir dû remplir un flacon de mon urine pendant qu'elle m'attendait à l'entrée des toilettes, l'envie de parler m'est soudainement passée... 

On fait ensuite prise de sang, tension, radio des poumons puis entretien avec un médecin. Tout cela a bien dû durer 1 heure, ce qui est plutôt rapide quand on y pense. En regardant les résultats d'analyse, je comprends qu'ils ont cherché des traces d'amphétamine ou de la syphilis !! Une droguée ou une malade sexuelle ! C'est comme ça qu'ils considèrent les étrangers ?^^

Je finis par payer la consultation 27 euros environ (pour moi ça va mais pour Y. c'est cher). Que l'argent coule comme un robinet qui fuit ! Je n'en finis plus de voir mon porte feuille se vider peu à peu des 600 euros de départ !

J'avais ensuite dit à Y. que je voulais faire un peu de shopping pour m'acheter des vêtements convenables pour enseigner (en pensant aller au centre commercial du coin) mais elle m'interrompt tout de suite en me disant que là bas, c'est trop cher, et qu'il vaut mieux qu'on aille ensemble à Pattaya (à 1h de route) aller à Uniqlo vu que ce sera moins cher là bas ! 

Là je suis surprise, je pensais qu'en tant qu'étudiante, elle préférerait peut-être éviter de passer autant de temps avec moi, enseignante, mais après lui avoir demandé plusieurs fois si cela ne la gênait pas de m'accompagner, elle m'assure qu'elle veut m'accompagner. Là encore, je vois la preuve que les thaïlandais sont bien trop gentils pour mon bien. On peut devenir dépendant de cette gentillesse.

 

Chapitre 2 - La virée à Pattaya

Au lieu de durer 1 heure, nous avons mis 2 heures à arriver au centre commercial et à trouver une place de parking ! J'étais mal tombée, nous nous trouvions pile dans un week-end de 3 jours pour la thaïlandais donc forcément, tout le monde était allé en bord de mer pour se reposer ! (la ville où je me trouve, Bangsaen, est en bord de mer, et en suivant la côte qui bord la mer, on arrive plus loin dans le sud à Pattaya). 

Comme je ne pense pas revenir de sitôt dans cet endroit, je fais très attention à ce que je j'achète (vu que je doute de revenir faire un échange) car on m'a précisé avant que, comme c'est l'année du deuil du roi, je ne peux porter que du noir, du blanc, du gris, du marron et du bleu foncé, avec une préférence pour le blanc et le noir à l'université. Donc j'étais restreinte dans mes choix mais cela fait que la pauvre Y., même si elle a fait ses propres courses, m'a beaucoup attendu pendant cette cession. Je l'avais invitée à déjeuner ce midi là, et j'aurais voulu faire la même chose pour le soir, sauf que je commençais à être à court de liquidités... donc je lui ai dit qu'elle pouvait choisir ce qu'elle voulait et nous sommes donc allée ensuite dans un restaurant japonais de teppanyaki ! Vous savez, c'est quand on fait cuire les aliments sur une plaque chauffante en face de nos yeux ! Eh bien c'était très amusant, j'ai bien aimé. 

Nous reprenons ensuite la route pendant 1 heure, et où je m'assoupis comme une petite vieille pendant tout le trajet puis elle me dépose à l'appartement. Je crois que lui serai éternellement reconnaissante pour cette journée mais je dois faire attention à ne pas le montrer lorsque je serai en classe. 

Bref encore une journée éreintante pour mamie Cath !

 

Pattaya (et mes achats, pour ceux que ça intéresse) ^^
Pattaya (et mes achats, pour ceux que ça intéresse) ^^
Pattaya (et mes achats, pour ceux que ça intéresse) ^^
Pattaya (et mes achats, pour ceux que ça intéresse) ^^
Pattaya (et mes achats, pour ceux que ça intéresse) ^^
Pattaya (et mes achats, pour ceux que ça intéresse) ^^
Pattaya (et mes achats, pour ceux que ça intéresse) ^^

Pattaya (et mes achats, pour ceux que ça intéresse) ^^

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article