Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Petit scarabée s'éveille...

Petit scarabée s'éveille...

... au pays des hommes libres : réflexions et travail en Thaïlande

Jour 5 - Excellente journée, étrangement...

Jeudi 8 janvier 2015

Le soir d'avant, Dallè est rentrée tardivement d'une longue réunion de travail suivie par une soirée arrosée et 4 amies à elles sont restées dormir. Je discute un peu avec elles avant de partir pour travailler de nouveau et l'une d'elles me reconnait : elle est membre du comité du mouvement Slow Food Korea et se rappelle m'avoir vu à la Slow Food Week ! Encore une autre personne qui me reconnait (alors que moi, je ne la reconnais pas !)

J'ai oublié d'en parler, mais ce lundi midi, la personne vendant le pain à un des stands de ce même salon m'a aussi reconnue ! Mais enfin, comment font-elles ? Je suis pourtant une tronche asiatique de plus dans ce monde de coréens !

De nouvelles tâches se présentent aussi :

- je peux maintenant entrer dans les poulaillers pour aller chercher les oeufs que les poules pondent en dehors du casier ;

- je peux re-planter des graines ayant germé dans la serre de fraises !

En photo :

Quand il y a des trous comme ça, c'est que les anciennes graines n'ont pas germé et qu'il faut en re-planter de nouvelles

Quand il y a des trous comme ça, c'est que les anciennes graines n'ont pas germé et qu'il faut en re-planter de nouvelles

Une nouvelle pousse reliée à un autre fraisier ayant bien poussé

Une nouvelle pousse reliée à un autre fraisier ayant bien poussé

Ce machin me sert à maintenir la pousse dans la terre

Ce machin me sert à maintenir la pousse dans la terre

Des pousses que j'ai coupées précédemment

Des pousses que j'ai coupées précédemment

Je devais être fatiguée car Eun Ha me dispense de faire les oeufs. 

Nous allons ensuite diner dans un restaurant dit chinois, où je mange des jajangmyeons ! (nouilles à la sauce noire). Diner ensuite suivi d'un petit digestif où je me prends du makgeolli et mes hôtes de la bière dans un café pratiquant la Slow Food. 

Excellente soirée, précédée d'une excellente journée de travail. 

Mais tout s'efface lorsque je reviens de nouveau dans la maison et que j'ouvre mon ordinateur. Encore une fois, les terribles nouvelles reviennent à mon esprit... En étant si loin de la France, il m'est si difficile de croire toutes ces nouvelles et de les accepter...

J'apprends par mail d'une de mes soeurs a été très proche de la fusillade qui s'est produite à Montrouge. Son école était juste à l'angle et elles et ses camarades se sont barricadées dans l'école pendant la matinée. Tout le monde était apparemment scotchés aux infos, il n'y a eu cours que dans l'après-midi, lorsque le danger s'est éloigné...

La peur est venue puis s'est éloignée de nouveau... Comment est l'ambiance à Paris maintenant ? Il m'est si difficile de ressentir les choses de si loin... Que va-t-il se passer à présent ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article