Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Petit scarabée s'éveille...

Petit scarabée s'éveille...

... au pays des hommes libres : réflexions et travail en Thaïlande

Jour 2, 3 et 4 - Gochu....T-T (piment)

Mercredi 17, jeudi 18 et vendredi 19 décembre 2014

Le travail de ferme commence !

Pendant ces 3 jours, Yuna et moi nous échinons à enlever la tige verte des piments rouges séchés (ou gochu en coréen). Apparemment, ils utiliserons ensuite une machine pour les réduire en poudre, et ainsi fait du Gochu-kalu, c'est à dire....du piment en poudre, utilisé très couramment en Corée.

Mais même séché, le piment...pique et on ressent partout dans l'air que c'est épicé, donc toute le monde éternue, tousse, se mouche...

Donc Yuna et moi, on porte des masques pour couvrir le nez et la bouche et des gants pour ne pas abimer et salir nos mains.

Pendant 3 jours, on a fait le même travail ! On a travaillé sur environ 6 sacs durant cette période, et je crois bien que ça ne va pas s'arrêter....

Voici les photos du travail !

Jour 2, 3 et 4 - Gochu....T-T (piment)
Jour 2, 3 et 4 - Gochu....T-T (piment)
Jour 2, 3 et 4 - Gochu....T-T (piment)

J'ai aussi passé une soirée avec Yuna et Sora (une des filles de l'hôte) à réviser l'anglais et le coréen ! C'était cool !^^

 

Nous avons aussi eu l'occasion d'aider à faire de la pâte de soja (ou soybean paste). On fait d'abord bouillir les haricots de soja en grosse quantité, puis une fois bien cuits, Unni (la femme du fermier, je rappelle) et Omoni (la maman du fermier) ont sorti 2 grands sacs qu'elles ont rempli des haricots, puis refermés, avant de...marcher dessus ! Eh oui, on écrase les haricots cuits pour en faire de la boullie ! Bon, plutôt une sorte de pâte écrasée. 

Le premier soir, j'avais juste regardé mais le 2ème soir, j'ai demandé si je pouvais les aider et je me suis donc amusée à marcher (en chaussettes hein) sur le sac pour écrabouiller ces haricots. Ben c'est assez marrant et agréable, vu que les haricots sont tous chauds !^^

Une fois que tous les haricots sont écrasés, on ouvre le sac et on rassemble toute la pâte en un seul vague gros morceau. On le divise en deux, pour ensuite bien le modeler en un parallélépipède (ouais, je pensais pas réutiliser ce mot), un volume rectangulaire quoi, tout beau tout joli ! 

Omoni le faisait super bien mais quand j'ai essayé, c'était hyper difficile ! 

Bref, une expérience sympa...^^

Ensuite, puisque Yuna voulait en ramener un peu chez elle, j'ai demandé à Unni comment on utilisait cette pâte de soja. Alors, il faut savoir qu'une fois la grosse boule de pâte faite, on ne peut pas la manger de suite. On la laisse d'abord dans un endroit clos à environ 25°C pendant 40 jours (et on pend la pâte à l'aide de pailles au 30ème jour). Uniquement au bout des 40 jours peut on utiliser la pâte et l'utiliser pour faire la fameuse soupe Doen Jang Ji Gae. Elle a aussi expliqué que si on mettait cette pâte dans de l'eau salée, ça se transforme....en sauce soja !

Waaah, je sais enfin comment on fait la sauce soja ! Youhou ! 

Bon, de là à le faire chez moi, c'est une autre affaire...

Voici les photos ! 

La pâte est claire au début et devient de plus en plus sombre au fil des jours. Là, c'est devenu brun en une journée !
La pâte est claire au début et devient de plus en plus sombre au fil des jours. Là, c'est devenu brun en une journée !
La pâte est claire au début et devient de plus en plus sombre au fil des jours. Là, c'est devenu brun en une journée !
La pâte est claire au début et devient de plus en plus sombre au fil des jours. Là, c'est devenu brun en une journée !
La pâte est claire au début et devient de plus en plus sombre au fil des jours. Là, c'est devenu brun en une journée !
La pâte est claire au début et devient de plus en plus sombre au fil des jours. Là, c'est devenu brun en une journée !

La pâte est claire au début et devient de plus en plus sombre au fil des jours. Là, c'est devenu brun en une journée !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article