Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Petit scarabée s'éveille...

Petit scarabée s'éveille...

... au pays des hommes libres : réflexions et travail en Thaïlande

Jour 14, 15 et 16 - Slow Food Week

Vendredi 12, Samedi 13, Dimanche 14 décembre 2014

Mon séjour à la Hwaseong Farm s'est terminée en beauté avec ces trois jours passés à Séoul, lors d'un salon sur la Slow Food. Le concept fait opposition au fast food, et implique de manger bien avec des produits sains et en prenant son temps. J'espère avoir bien compris ça, autrement, cherchez sur internet !^^

Le jour du départ, je ne savais pas que j'allais passer 3 jours à me goinfrer jusqu'à m'en péter la panse, je pensais juste que j'allais passer la journée avec Sajangnim à Séoul. Juste avant de partir Samonim me dit juste d'emporter de quoi me laver le visage au cas où on passe la nuit là bas. Qui aurait pu penser que j'allais porter les mêmes vêtements pendant 3 jours, vive l'info !

Mis à part ces petits détails, j'ai beaucoup apprécié ces jours de liberté ! En plus, Amy, la nouvelle Wwoofeuse de Hong Kong, est arrivée le 1er jour, j'ai donc passé les deux jours suivants en sa compagnie et ça fait du bien de ne pas être seule !

J'ai aussi rencontré par pur coïncidence un hôte, américain, que j'avais contacté auparavant et qui m'a reconnu quand je lui ai dit mon nom ! Il m'avait dit par mail qu'il me recontacterait s'il avait de la place pour un autre Wwoofer. J'ai passé une partie de mon vendredi avec lui, sa femme et leur Wwoofeuse, Yuna de Taïwan.

J'ai aussi fait la rencontre de ma destinée, la journaliste du magasine Yooriter ! Je l'ai fait participer à deux jeux et en gros, lorsqu'elle a gagné le gros lot, elle m'a donné un paquet de cookies et un masque naturel au potiron ! Oui, c'était là le destin qui l'a mise sur ma route au moment où j'avais le plus faim ! Ben oui, je savais pas dans que j'allais aller dans un évènement sur la nourriture et qu'il fallait donc que j'emporte mon portefeuille... Je bavais donc devant les produits comme une clocharde affamée lorsqu'elle est apparue ! Alléluiaaaa ! ><

Et donc bien entendu, pas de photos de ces 3 jours....T-T

C'était bien beau pourtant !

Que retenir ?

Vendredi, j'ai dansé sur de la musique traditionnelle coréenne (un mec faisait l'animation) et on dansait en cercle en se tenant la main (rien de méchant là dedans hein). Je me suis juste fait peloter les siens par le vieux derrière moi (au passage, c'était le président de l'évènement...T-T).

Samedi, on arrive à notre stand, on installe les produits qu'on vend (kohlrabi, potiron, noix, farine, sweeteners naturels). Tour des nouveaux stands, re-test des produits (miam !), rencontres avec des coréens. Parce que je discute en anglais avec Amy, un coréen (appelons l'Homme Bleu) s'est approché pour nous taper la discute. Il avait juste envie de parler anglais !^^
Ce qui est drôle, c'est que l'Homme Bleu connait l'Homme Rouge, le mec qui nous héberge pour dormir ! Que le monde est petit ! Homme Bleu décide tant qu'à faire de dormir aussi chez Homme Rouge....^^

Samedi, journée spéciale nourriture cuite sur place et desserts ! Je me goinfre encore plus ! Mon souvenir le plus notable est le fait d'avoir acheté un petit pain chaud de forme rectangulaire avec des morceaux de légumes coupés, et de m'en être servi pour faire un sandwich avec du jambon fait par un canadien avec qui j'ai discuté en anglais. Un sandwich au jambon ! Le meilleur de ma vie ! Avec une sauce moutarde exquise ! MY GOD ! Oui, il faut savoir que les coréens ne connaissent pas le jambon en tranches mais en conserve ! (de la taille d'une conserve pour sardine). Et c'est pas du vrai jambon....T-T

Il m'a donné le moyen de le contacter si jamais je veux me faire livrer du jambon à nouveau.... Mon dieu, bien sûr que je vais le recontacter !^^

Ce qui est marrant, c'est qu'en me promenant en mangeant mon sandwich, les gens en voulaient un aussi... Faut faire un business de sandwich au jambon, enfin ! ><

De retour à la ferme avec Amy, je lui fait découvrir les joies de la vie dans le grand froid et des contradictions de Samonim : lorsqu'elle nous voit nous brosser les dents près de l'évier de la cuisine, elle s'empresse de dire que si elle m'avait autorisé à le faire parce que j 'étais la seule wwoofeuse, maintenant qu'on était deux, on ne pouvait plus... Oui, bien sûr...

C'est le soir même que je lis le mail de confirmation d'une autre ferme... je peux partir mais le lendemain même !

Ah, que Sajangnim va me manquer (mais pas Samonim)....

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article