Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Petit scarabée s'éveille...

Petit scarabée s'éveille...

... au pays des hommes libres : réflexions et travail en Thaïlande

Premières impressions

Premier voyage à l'étranger, premier départ seule, première séparation avec les parents.... Cela fait beaucoup de premières fois pour ce voyage en Corée du Sud !

Ma nervosité résidait surtout dans ma première fois dans l'aéroport (et pas l'avion que j'avais déjà pris une fois). C'est si grand, je ne savais pas quoi faire exactement alors j'ai demandé mon chemin à au moins une personne pour chaque étape des formalités (check-in, embarquement, file d'attente).

Une fois installée dans l'avion, j'étais impressionnée : chez Korean air, sur le siège, il y a des chaussons offerts, une bouteille d'eau, une couverture violette (prêtée, ouais j'ai vérifié si je pouvais la piquer ou pas mais c'est écrit dessus...T-T) et un casque pour écouter... l'écran installé dans le dossier du siège devant ! Et oui, on peut regarder des films récents et des tas d'autres trucs ! Je n'en ai pas profité mais ça doit être chouette !

Ecran vidéo dans l'avion

Ecran vidéo dans l'avion

Cadeaux Korean Air

Cadeaux Korean Air

Et le vol s'est bien passé ! Je pensais avoir le mal de l'air comme ma première fois mais je ne l'ai pas eu (cool !) et l'arrivée s'est passée très vite : je n'avais qu'à suivre la foule !^^

Ensuite, comme j'avais RDV avec ma logeuse, je me suis dépêchée de trouver le métro et c'est là que mon fameux manque de sens de l'orientation m'a frappée : j'ai dû demander à trois personnes avant d'arriver à destination ! Et comme si ça ne suffisait pas, la carte de métro (la T-Money) qu'une amie m'avais généreusement donnée ne fonctionnait dans la machine pour recharger la carte (je parlerai dans un autre article du métro coréen) ! J'ai donc demandé à l'accueil en anglais, mais comme la vitre épaisse qui me séparait de l'agent d'accueil m'empêchait d'entendre ce qu'elle disait, je lui ai demandé de répéter 3 fois ce qu'elle disait. C'est là qu'elle m'a dit :

"Pfiou (soupir)... Are you chinese ?"

— No ! (je n'ai pas eu le temps de dire que j'étais française)

Et elle reprit son anglais pour m'expliquer la procédure. J'avoue ne pas m'être sentie bien accueillie à mon arrivée ! Peut-être a-t-elle vécu des mauvaises expériences avec des touristes chinois (assez nombreux à Séoul) ?

Après toutes ces péripéties (oui, bon, j'utilise les mots que je veux !), je suis arrivée 40 minutes en retard, ce dont ma logeuse ne m'a pas tenu rigueur, ouf ! Une fois à l'appartement, elle s'apprêtait à faire réchauffer des petits desserts sucrés quand elle se tourne vers moi et me dit que peut-être je n'ai pas encore diné à cette heure-ci (il était 18h50). J'étais un peu surprise, mais j'ai juste répondu oui, et elle m'a donc préparé un diner impromptu. J'ai appris après que les Coréens mangent plutôt le soir vers 18h s'ils le peuvent.

Après avoir rencontré Omma (= maman en coréen), j'étais donc bien épuisée cette nuit là. Mais d'autres personnes attendaient de m'accueillir : deux moustiques affamés ! Ils bourdonnaient près de mes oreilles, me réveillant ainsi en sursaut ! Je les ai donc pourchassés cette nuit-là et victoire, je les ai eu tous les deux ! Mais cela ne fut pas sans sacrifice... J'ai ainsi récolté trois blessures de guerre (ça gratte ! ><) au petit matin.

Bonjour, la Corée !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article