Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Petit scarabée s'éveille...

Petit scarabée s'éveille...

... au pays des hommes libres : réflexions et travail en Thaïlande

Le métro

Eh oui, tout un article peut être consacré au métro coréen !

L'une des premières choses que j'ai pu remarquer, c'est la PROPRETE ! Oui, finies les odeurs de pisse et d'égout ou d'autres trucs inimaginables que l'on peut trouver dans le métro parisien !! Vive le métro coréeeeeeeen ! Je ne sais pas qui le nettoie, mais je les engagerais bien pour nettoyer notre bon vieux métro...

(update : je viens en fait d'apprendre qu'il existe un système d'auto nettoyage par jets d'eau tant à l'intérieur des stations qu'à l'intérieur des trains... Mon dieu, c'est ça qu'il nous faut !).

Il est aussi très moderne et performant : des écrans indiquent la position en temps réelle du train, des portes automatiques sont disposées en bordure des quais pour éviter de tomber (pas comme à Paris) et les wagons en eux-mêmes sont larges avec des sièges sur les côtés du wagon, laissant un large couloir entre, pour les personnes se tenant debout. Et encore une fois, c'est NICKEL !

Le petit train arrive en station... (sur les écrans)

Le petit train arrive en station... (sur les écrans)

Les portes automatiques

Les portes automatiques

De plus, tout est quasiment sous-titré en anglais au niveau des indications, des annonces d'arrivée en station, les écrans, etc. C'est-y-pas-beau ??^^

Est-ce donc pour autant un système parfait ?

Ben non, y a forcément des petits inconvénients...

Le premier étant que le métro de Séoul est situé assez profondément sous terre (plus que Paris en tout cas) ce qui fait que pour remonter à la surface ou descendre, il y a forcément des escaliers (au moins 3 volées), malgré la présence d'escalators ou d'ascenseurs. Je dois avouer que c'était assez difficile avec une valise de 20 kg à porter...

Le deuxième inconvénient est dans le système de fonctionnement même du métro. Bien entendu, il existe un système de tickets à la journée, mais le plus rentable reste l'utilisation de la carte magnétique T-Money. Comment ça fonctionne ? On charge le montant qu'on veut sur cette carte et on passe la carte à l'entrée de la station (c'est à dire le début de notre trajet) et en fin de trajet (pour pouvoir sortir de la station, en incluant les possibles changements de ligne). Mais il faut savoir qu'on paie à la distance : donc plus on va loin, plus on paie ! Il faut donc prendre le trajet le plus court pour arriver à destination, même si on doit faire 3 ou 4 changements de dingue !

Il faut savoir aussi que les changements de ligne sont assez longs (5 minutes min.) donc je ne vous dis pas quand parfois ma petite navigo me manque.... Au moins je paie un certain montant par mois et je peux faire autant de trajets que je veux, de la manière que je veux, en évitant les stations que je veux....><

Enfin bon, il y a des avantages et des inconvénients partout, peu importe la culture...

Je dois avouer que je penche quand même pour le métro coréen : aaah mon nez se repose enfin ! (ou pas : voir futur article sur les rues de Séoul).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article