Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Petit scarabée s'éveille...

Petit scarabée s'éveille...

... au pays des hommes libres : réflexions et travail en Thaïlande

La pharmacie (et notion de soin)

Et un petit article pour parler de ma santé !

Plus exactement de mes observations sur la façon de se soigner à Séoul.

Revenons à la situation de départ : 1 semaine après mon arrivée, j'attrapais étrangement un rhume carabiné (alors qu'il faisait 17°C dans la rue) et une étrange allergie de peau se déployait sur mon visage (extrême sécheresse, rougeurs, peau qui pèle).

Etant donc forcée d'aller à la pharmacie, je me retrouve dans une petite pharmacie de quartier qui doit faire la moitié de la surface d'une pharma à Paris (et même ma pharmacie locale est plus grande) et ce pour une bonne raison que j'ai découvert après : c'est que la pharmacie coréenne ne vend pas ce qu'on appelle en France les produits para-pharmaceutiques, c'est à dire tout ce qui va être traitement de l'acné, produits pour la peau, les cheveux ou autre. Pas grave, vous me direz !

Eh bien si la pharmacienne m'a bien prescrit des médicaments pour le rhume, elle m'a prescris des gélules pour mon problème de peau, alors que je m'attendais à une crème (ce qu'on m'aurait donné à Paris). Pourquoi doooooonc ?

Mon hypothèse, c'est qu'en France, tous les produits qui soignent, de manière générale, ou qui sont spécifiques à certains problèmes ou certaines personnes (comme les bébés), vont être rangés dans un même lieu : la pharmacie. En Corée (du moins à Séoul vu que je suis pas encore allée ailleurs), seuls les médicaments sont vendus en pharmacie. Pour trouver par exemple une crème de soin pour la peau voire même des nettoyants spécifiques, il faut aller à Olive Young, qui est une sorte de boutique de cosmétiques (et encore, Olive Young doit être la seule boutique à vendre ces produits puisque les autres boutiques n'en vendent pas).

J'ai donc pu y trouver des produits venant de chez Yves Rocher, Cottage, Nivea mais aussi Bioderma, Uriage et autres. Si je voulais une crème pour soigner mon problème de peau bizarre, je devais aller là. Et lorsque j'y suis allée, eh bien, on m'a bien conseillé des produits sauf que les connaissant déjà, je savais que ça n'allait pas marcher pour moi... Il y a donc une différence de qualité de service, dans le sens où je pense que mon problème requérait une certaine analyse médicale plutôt qu'un simple diagnostic de vendeuse... (je ne la critique pas mais dans mon cas, j'aurais aimé avoir affaire à un spécialiste).

Ainsi, la manière dont on considère le soin en France (et dont on les catégorise donc de manière marchande) repose sur la fonction des produits - ici soigner - alors qu'en Corée, cela repose plutôt sur la nature du produit - ici les médicaments contre les crèmes pour le visage.

C'est là juste mon analyse, je ne sais pas si c'est la vérité mais c'est ce que j'ai pu constater. Si je me suis trompée, cela relève de ma responsabilité uniquement.

Conclusion : ne tombez pas malade, ça vous fait trop réfléchir !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article